je l'avais côtoyé durant quelques années, puis un peu abandonné pour y revenir de plus belle. L'absurde reste un de mes domaines de prédilection. Le ni queue ni tête parfois déconcertant de Samuel Beckett séduit les plus récalcitrants.   L'absurde permet d'aborder des sujets vastes sur un monde incompréhensible. Chaque lecteur apporte sa version et son interprétation de l'oeuvre. Les discussions animées permettent de faire évoluer le texte et surtout tentent de découvrir le...

Cet article provient du blog toujours.a.la.page. Toujours.a.la.page habite à Fribourg (Suisse) et est également auteur de La civilisation du poisson rouge : Bruno Patino et Un homme engagé : Emile Zola.
Lire la suite sur le blog ›