Je reviens de la bibliothèque. Elle était fermée pour cause de grève. J'ai dû rendre mes bouquins dans une boîte. Instant tragique. Devoir les introduire dans la fente, les voir glisser sur un mini-toboggan et tomber chaotiquement dans un bac, ça m'a fait mal. J'ai grandi avec cette équation : UN LIVRE = DE L'OR. Il faut en prendre soin. L'écorner, c'est le blesser. Ma bibliothèque perso a longtemps été un mausolée. C'était comme une liste de lecture épinglée au mur - mais en...

Cet article provient du blog Merrygraph. Magali habite à Bordeaux et est également auteur de Bordeaux et le fleuve et 💌 Lettre à toi : ce que je veux savoir.
Lire la suite sur le blog ›