Je me retourne et je te regarde, 2017, avec un regard bienveillant. Tu es arrive comme chaque année, dans le froid et la grisaille parisienne. Pas plus prometteur que les autres,pas plus brillant, pensant reprendre ce qui s’était installe  en moi, un peu de médiocrité et beaucoup de résignation. et puis, pendant que tu prenait tes quartiers, j’en ai eu assez de ces résolutions qu’on ne tient pas, assez de ces approximations dont je me contentais. Assez de me plaindre, mais de ne...

Cet article provient du blog Le Mâle de Mère. Ramfouss Mam habite à Paris et est également auteur de des petites filles comme des princesses et Noël : 2 idées cadeaux de dernières minutes !.
Lire la suite sur le blog ›