C'est un fait, je n'aime pas les cyclistes. A la base, ça n'a jamais été trop mon truc d'aller m'endormir d’ennui devant le Tour de France ou d'autres courses du même genre où le seul but est de regarder des mecs en combi ultra moulante sur une selle qui fait mal au cul pendant des heures. Pour ne pas me mouiller, je ne regardais tout simplement pas et ça m'allait très bien. Sauf que quelque chose est arrivé, et c'est devenu une des choses que je déteste le plus, au même titre que...

Cet article provient du blog Confessions (plutôt) intimes. Retrouvez également son article Comme une attirance et Pourquoi papa il est pas là?.
Lire la suite sur le blog ›