Alias une bonne cuisinière, fin gourmet, papilles en éveil tout ça, tout ça... Je dois avouer qu’une de mes hantises dans l’aventure de la maternité, c’était l’arrivée au partage du repas de bébé (qui en est de moins en moins un, de bébé). Pour que vous compreniez ma peur, il vous faut le contexte « mangeaille » de ma personne et de son papa(mais moins). Nous sommes ce que...

Cet article provient du blog Emma June. Emma June est également auteur de Moi, j'aime Noël! et Juste de l'éducation/une éducation juste?.
Lire la suite sur le blog ›