Depuis ma plus tendre enfance, je regarde les gens superstitieux avec une pointe de gentille moquerie. Ces gens qui refusent de passer sous une échelle et qui craignent de casser un miroir… Ne sont-ils pas adorables avec leurs petites névroses? J’ouvrais des parapluies dans les maison et je passais volontairement sous les échafaudages pour montrer à quel point, moi, j’étais au dessus de tout ça… Pourtant, enfant, j’ai développé tout Lire la suite...

Cet article provient du blog LMO. LMO habite à Ville Rose et est également auteur de Le paradoxe de Noël, entre surconsommation et rejet de celle-ci… et Nos cartes de voeux avec PlanetCards! [Sponso].
Lire la suite sur le blog ›