Hyppolite vit avec son papa à Longjumeau. La vie pourrait être grise, avec un papa qui s’échine entre les quatre murs d’une usine, et l’école où Hyppolite fait l’apprentissage d’une vie avec ses copains Gégé et Fatou. Seulement voilà Hyppolite dessine et les couleurs transfigurent tous ceux qui l’approchent. Et si un enfant pouvait faire grandir les adultes autour de lui? Mon avis : L’immeuble dans lequel vit Hyppolite n’est pas des plus...

Cet article provient du blog Les billets de Fanny. Fanny est également auteur de [Activités] L’été, mes petits autocollants Usborne et [Les petits] Où est l’escargot ? Tomi Ungerer.
Lire la suite sur le blog ›