« Voilà Tarir, le mangeur de capincho ! » Tarir a reçu l’insulte comme un coup de pied dans le ventre. Chez les Indiens Zapiro, le capincho est un animal honni, un pleutre qui pleure au moindre danger. Personne ne doit le manger sous peine d’attirer l’opprobre sur sa famille ou sur son clan. N’importe quel Zapiro traité de cette manière aurait donc riposté. Mais pas Tarir, le timide, qui n’a rien trouvé à dire. Depuis, la rumeur a circulé, la calomnie s’est installée,...

Cet article provient du blog Les billets de Fanny. Fanny est également auteur de La bulle de Jade, Elsa Carat et [Jeunesse / YA] Le prix de chaque jour, Mireille Disdero.
Lire la suite sur le blog ›