mardi j - 2 J'ai passé une partie de la matinée dans le bureau à poursuivre mes rangements. Pas de tri, pas de désencombrement, juste une réorganisation. Le reste de la journée a été intense. Douche, remplir la voiture de sacs, passer chez Emmaüs. Café chez Anna-ma copine-de-fac-et-collègue-d'un-autre-lycée-de-la-ville. C'est elle qui prendra ma place dans le train puis le TGV puis l'autocar jusqu'à Arles le dimanche 14 juillet. Je lui ai apporté les billets. Un saut au...

Cet article provient du blog des mots de rien. Chris d. est également auteur de journal d'une parenthèse #11 et journal d'une parenthèse #9.
Lire la suite sur le blog ›