Aujourd’hui est un jour aussi symbolique qu’important. Il est celui dédié non pas à « la femme », car il n’existe pas UNE femme qui en son simple corps résume les milliers d’autres, mais AUX femmes, et surtout à leur suffocation, à cet étau pesant qui les prive de droits et de libertés. D’égalité. Non, le temps de lutte n’est pas révolu, oui les femmes sont invisibilisées, encore, violées, bien trop, excisées, toujours,...

Cet article provient du blog Diglee illustratrice. Diglee habite à Lyon et est également auteur de Actus 2017 et Poésie.
Lire la suite sur le blog ›