Le 6 décembre est une date où je peux distinguer d’un clin d’œil mes amis nordiste (du Nord-Pas-de-Calais comme de la Belgique) aux autres sur mon flux d’actualités Facebook : ce sont les seuls à se souhaiter une joyeuse Saint-Nicolas. Mais outre le compère du Père Fouettard, saint Nicolas est également le patron des jeunes garçons et des hommes célibataires (tandis que sainte Catherine est son pendant féminin). Je connaissais la tradition tout à fait malaisante des...

Cet article provient du blog Ragnagna.fr. Aki habite à Versailles et est également auteur de Et de deux ! Déjà ?! et Mon embolie joli.
Lire la suite sur le blog ›