Partout l’infini, l’éternel infini. Rien qui n’entrave ou n’empêche la fuite. À tout instant se plonger dans le bleu et s’y perdre. Pas de poids, d’habitude, ni de limite. Le soleil en vis-à-vis est implacable, et dévore les pensées. Rien ne saurait ralentir sa course destructrice. Flotter. Se confondre dans l’espace et se laisser gagner par son indifférence. Ni haine ni amour, ni rancœur ni rancune, laisser ses sentiments à l’abandon. Se purger de toute émotion.

Cet article provient du blog le syndicat d'initiative. Retrouvez également son article Fox / renard et Know how to waste your time..
Lire la suite sur le blog ›