La cour de Cassation vient une fois de plus de confirmer que, même pour les particuliers employeurs, la formalisation écrite est importante, tout au long de l’emploi d’un salarié à domicile. En particulier, si une employée de maison ne vient plus travailler du jour au lendemain, et a donc abandonné son poste, il faut la licencier en bonne et due forme, faute de quoi la rupture sera considérée abusive et les particuliers employeurs condamnés à lui verser des dommages et...

Cet article provient du blog Parent employeur Zen - le blog. L'Equipe Parent Employeur Zen est également auteur de Le salaire minimum des gardes d’enfants à domicile augmente à nouveau au 1er Septembre 2019 et Du rififi chez Pajemploi !.
Lire la suite sur le blog ›