Ils sont gays, lesbiennes, transgenres, bisexuels ou hétérosexuels. Depuis quelques jours, ils inondent Instagram de clichés de baisers pour dénoncer la répression violente, les persécutions et autres tortures dont est victime, depuis plusieurs mois, la communauté homosexuelle en Tchétchénie, cette République conservatrice du Caucase russe.
 
Le plus grand baiser numérique du monde
A l’initiative de cette chaîne de solidarité numérique, l’association brésilienne SSEX BBOX, abréviation de « Sexuality Outside The Box ». Le 29 avril dernier, elle lançait un appel aux instagrammeurs du monde entier, les invitant à se donner le « plus grand baiser numérique du monde ». Objectif : rompre la réduction au silence de la population LGBTQIA en Russie.

Un appel qui semble avoir été entendu. Depuis 48 heures, sous le hashtag #Kiss4LGBTQrights, les photos (et les vidéos) de couples s’embrassant se multiplient. Des posts, pour la plupart, géolocalisés au Kremlin, comme l’avait demandé SSEX BOX. Ce dimanche 14 mail, il étaient plus de 5 000 couples à avoir participé à l’opération. Espérons que cette dernière continue à prendre de l'ampleur ces prochains jours, jusqu’à ce que l’amour l’emporte.













View this post on Instagram

Peace - Tchétchenie 2017 #kiss4lgbtqrights

A post shared by TravellingLila (@travelling_lila) on






M-L. M.


Aimez Hellocoton sur Facebook