Récemment une amie est venue me rendre visite. Dans la conversation, elle a commencé à parler d'une de ses amies qui venait d'accoucher d'un bébé qui n'avait pas survécu. Je ne me suis pas tellement formalisée de cette intervention. Arrivée en fin de grossesse, j'ai déjà appris à me blinder contre toute sorte de discours toxique, souvent prononcé sans penser à mal, mais qui allument de petites lumières rouges dans le cerveau... Mais à la réflexion, pourquoi ne m'en suis-je pas...

Cet article provient du blog Péripéties d'un 7nain en Tchéquie. Sophie est également auteur de Il y a un mois... et La blogo se mobilise pour les Restos du coeur!.
Sur le même sujet, karyne83 en parle dans de zolies robes pour un début de printemps ! : Coup de coeurpour cette collection printemps - étéde MINI PATATE ! Et plus particulièrement sur...
Pour approfondir, La Renarde a également écrit Malaisie – Jours 6&7 : Kuala Lumpur et Putrajaya :Nous voici donc arrivés la veille au soir à Kuala Lumpur. Déjà, bye bye soleil. Un temps...
Lire la suite sur le blog ›