Je marche machinalement dans la rue en longeant les vitrines. Une porte s’ouvre et une paire d’escarpins en sort, montée de deux jambes racées, elles-mêmes disparaissant sous une robe noire ajustée. Je lève les yeux et une chevelure noire ondule dans un mouvement de rotation. La silhouette s’immobilise et se regarde dans la vitrine en jaugeant la couleur de plusieurs pelotes de laine à la lumière du jour. Intrigué, je reprends le contrôle de mes pas et je ralentis. Je peux...

Cet article provient du blog Doucement le matin. Frieda est également auteur de Mais qui se souvient de Lene Lovich ? et Noël de papier.
Rebondissons sur la thématique grace à l’article de victimdelamode qui s’en préoccupe dans Inspiration mode : le look Downton Abbey : Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec toi ma dernière obsession mode. Il y a...
Un chouette article de LaCouleurduMoment également, dans L’imprimé régressif : Petits coeurs, Bambi,  Snoopie et la bande à Mickey envahissent nos garde robes. Les plus grandes...
Lire la suite sur le blog ›