Samedi, après-midi. Il fait froid et maussade sur Paris. Je me décide à aller prendre un café dans celui-ci en face de l'Opéra. Je me dit que pour quelques centimes d'euro en plus, il nous faut sauver ce patrimoine, nos bistrots avant que Starbucks et ces autres chaînes où on nous sert le café dans un gobelet en carton ne prennent l'avantage. C'est cosy. Je suis bien assise dans un fauteuil en velours rouge. Les garçons de café en gilet et tablier ont la gouaille du Paris d'antan....

Cet article provient du blog L'échappée Belle. Armelle habite à Ile de France et est également auteur de LE COSTAUD des BATIGNOLLES et JARDIN JAPONAIS au FORT D'ISSY.
Lire la suite sur le blog ›