Lorsque j'étais toute jeune je vivais mon cycle comme l'alternance binaire entre mes règles et un temps de normalité. J'avais la chance que mes règles ne soient pas trop douloureuses et quant au reste de ma vie - le temps de normalité - je me sentais parfois bien et en phase avec moi même et d'autres fois extrêmement mal, contrariée voire inapte, et cela sans comprendre pourquoi. D'une nature enthousiaste, je subissais parfois des états d'immense nostalgie sans pouvoir raccrocher...

Cet article provient du blog COMME UN GARDON. Odile habite à France et est également auteur de COURTE HISTOIRE DES DéCHETS DE PARIS et ZERO DéCHET AU BUREAU.
Lire la suite sur le blog ›