Il y a des romans qu’on aurait aimé écrire. L’odeur de la colle en pot fait partie de ceux-là tant les similitudes sont nombreuses. Sauf que je n’étais pas la grande soeur et que je ne me faisais pas toucher les seins. Sinon beaucoup de réminiscences. L’odeur de la colle en pot, c’est l’histoire de Caroline, 13 ans, qui intègre son nouveau collège en 1991. Elle se fait une amie, Vanessa, vit son premier amour, son premier baiser… J’ai une...

Cet article provient du blog Anything is possible. Fanny habite à Troyes et est également auteur de Des nouvelles photos pour la déco !.
Lire la suite sur le blog ›