Taux de croissance démographique =. Après l'ONU, l'Ined confirme le retournement des prévisions démographiques mondiales. Depuis une soixantaine d'années, la baisse régulière des taux de croissance et de fécondité mondiaux constitue l'argument massue pour déconsidérer toutes les inquiétudes relatives à la surpopulation. Ce raisonnement, très en usage dans le monde politique comme dans de nombreux milieux écologistes, se trouve pourtant désormais infirmé par les plus récentes...

Cet article provient du blog Notre Planète. Notre Planète est également auteur de Les extinctions massives de la biodiversité et Posséder ou partager : le lien à la place du bien.
Lire la suite sur le blog ›