En littérature comme ailleurs, il est de bon ton d'acclamer certaines oeuvres et de nier farouchement en avoir lu d'autres. Tout dépend de l'image, de la réputation qu'a cette oeuvre...Et je trouve ça vraiment usant, d'où le présent article. Mais prenons plutôt un exemple concret pour aller au but : Des années que j'y pense et voilà enfin que j'ouvre un Proust ! Du côté de chez Swann, classique chez les classiques, encensé partout. Sur le thème de la mémoire, de la vie qui...

Cet article provient du blog Murphy&Poppy. Retrouvez également son article Que devient la Romance ? et Rituel de chair - Graham Masterton.
Lire la suite sur le blog ›