Toutes les langues se fondent dans le bruit du vent, sur la plus grande dune d’Europe, l’une des plus belles au monde. Néerlandais, japonais, italien, anglais. Pas de doute, la dune est internationale. Je suis à son chevet vers 10 heures et demie du matin. Elle s’est déjà réveillée depuis longtemps, sous le soleil qui s’étire au-dessus des pins. Mon défi du jour : vloguer sur la dune – comme certains y surferaient. Le ciel est d’azur, les batteries de mon appareil photo...

Cet article provient du blog Merrygraph. Magali habite à Bordeaux et est également auteur de L’accent du Sud-Ouest et Machine à écrire : un amour naissant ?.
Lire la suite sur le blog ›