Lire la femme de papier. Le brouillon de ce billet traîne dans mon ordinateur depuis avant la naissance de ce blog. Alias et moi avions lu, par hasard, le roman quasiment en même temps, et nous avions rédigé un brouillon chacune, afin de déterminer lequel nous posterions ou si nous les fondrions en un avis à quatre mains. En effet, notre ressenti, comme [...]

Cet article provient du blog La lubriothèque. Retrouvez également son article Aventures vénitiennes et Abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel.
Lire la suite sur le blog ›