Anton, Eytan, Angus, Julian, Aaron, Lior, Ethel, Anna, Ruth, Ambre, Brune… Les héros romanesques de Gilles Paris ont tous en commun une part d’enfance déchue, le désir de s’échapper, happés par l’espoir d’une vie plus lumineuse. Des bords de Seine aux rivages du lac Léman, de la mer des Éoliennes à l’océan Atlantique, leurs destins intranquilles se nouent et se dénouent, à l’heure où les paysages s’incendient en fin de journée. Mon...

Cet article provient du blog Les billets de Fanny. Fanny est également auteur de Des activités pour cet été ! #1 et [Jeunesse] Le silence du serpent blanc, Arnaud Tiercelin.
Lire la suite sur le blog ›