Trouver les mots pour se plaindre d’une déception est chose aisée (suivez mon regard), dégoter ceux pour décrire un moment de grâce peut parfois se révéler bien plus compliqué. Non non, ce n’est pas une excuse pour justifier mes quatre mois de retard concernant cette lecture 😉. Le jour de la sortie en librairie de La Mémoire de Babel, je me suis retrouvée avec cette somptueuse couverture entre mes mains fébriles et, contre toutes attentes, j’ai pris mon temps. J’ai...

Cet article provient du blog Le Carnet Enchanté. Audry habite à Toulon et est également auteur de Les Magiciens : charmes et décadence et Dentelle et Ruban d’Argent : un condensé du pire ?.
Lire la suite sur le blog ›