Si la campagne européenne 2018-2019 nous aura appris quelque chose, c’est que nous sommes la nation des matches aller. Nous sommes certes Champions du Monde mais nous sommes aussi la France, un pays où des clubs marquent 3 buts à l’aller et s’en prennent 3 (ou plus) au retour. Est-ce que ça reflète le fait que les français sont trop sûrs d’eux, qu’ils prennent les choses pour acquis, qu’ils ne supportent pas la pression ? Je ne sais pas. Ça reflète surtout que notre...

Cet article provient du blog Vis en rousse. Romy habite à Paris et est également auteur de 60 739 et Maillots pour elles.
Lire la suite sur le blog ›