Lorsque je rentrai chez moi, je remarquai, devant ma porte, un os. Un os plat, un sternum ou un bout d’omoplate. Pas très grand, six centimètres sur quatre. Partiellement rongé avec encore des lambeaux de chair brunâtres et séchés. Je considérai longuement l’os du regard, la clé à la main. D’une certaine manière, ce n’était qu’un os. Mais, par ailleurs, cet os avait quelque chose...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Le bon coupable, Armel JOB et La fortune Gutmeyer, Alain BERENBOOM.
Lire la suite sur le blog ›