Wabi-sabi, kinfolk, slowlife, tout ces courants célèbrent l’art des matières naturelles et des objets marqués par le temps. Après l’engouement pour les planches à découper, véritable incontournable à avoir dans sa cuisine, ou la vaisselle en céramique, c’est au tour du banc en bois de faire son entrée dans la liste des must-have

Du temps, c’est ce dont a eu besoin ce type d’assise avant de trouver sa place dans nos intérieurs. Pas vraiment confortable, en tout cas, bien moins qu’un canapé, un fauteuil ou une belle chaise, le banc revenant sur le devant de la scène, s’imagine uniquement en bois brut. À la fois rustique et naturelle, cette pièce imposante est quelque peu détourné de sa fonction première. Le banc, imposant, devient un élément de décoration à part entière. 

Comment intégrer le banc en bois dans son intérieur ? 

Si, bien évidemment, c’est dans les salles à manger qu’on retrouve le plus souvent ce type d’assise, le banc en bois sort peu à peu des sentiers battus pour s’installer dans d’autres petits endroits de la maison. Sur Instagram, tous les adeptes des mouvements slow s’entichent du banc pour le placer dans leurs entrées. Une jolie façon de décorer un mur blanc, de jouer avec les nuances des paternes qui servent de portes-manteaux ou de contraster avec les tons plus clairs des paniers en osier qu’on retrouve généralement suspendus entre deux vestes. D’autres, plus joueurs, s’amusent à s’en servir comme table basse ou disposent le banc au pied du lit. Dynamisant la pièce en lui donnant du caractère, le bois brut s’allie aussi bien à des nuances ocre et terracotta qu’à des couleurs plus sombres comme le bleu nuit ou le vert Greenery. Une chose est certaine, vous risquez de pas mal le croiser ! 






















À lire également : 

Ocre : la couleur qui envahit nos intérieurs

Le marbre toujours aussi tendance dans nos intérieurs

Cyrine BRmdn


Aimez Hellocoton sur Facebook