J'ai un cancer. Voilà. Il l'a lâché comme un fardeau dont il doit se défaire au plus vite. Presqu'à brûle pourpoint. Le mot si cruel est sorti avec facilité. Et maintenant, il contemple le résultat. Avec fascination. Elle a les yeux écarquillés, secs,mais les larmes sont proches. Elle a les mains qui tremblent un peu aussi, et ses épaules se sont brusquement affaissées. La lumière lui semble décliner, comme un brouillard qui s'est épaissi tout à coup. Mais ce ne sont que ses...

Cet article provient du blog Je ne suis toujours pas celle que vous croyez. Virginie habite à marseille et est également auteur de Ce goût de fraise sur sa langue... et Je crois n'avoir plus jamais rencontré....
Lire la suite sur le blog ›