Ma passion pour les livres n’a pas toujours été. Il faut dire que Gamine j’avais le dont de ne rien faire. J’aimais rien faire. Mes parents avaient beau m’acheter toutes les Barbies de la terre, j’y jouais deux jours puis vite lassé je retournais à mon occupation favorite: ne rien faire. Non! je ne faisais pas rien, je rêvais et rêver est toujours mieux que de ne rien faire n’est-ce pas? Un jour, ma chère maman qui en avait marre de me voir glandouillé ma supplier de faire...

Cet article provient du blog leptitjournalblog. Lyly est également auteur de Une « Race » de Femmes Inférieure ? et Un Jour dans le Train.
Lire la suite sur le blog ›