Le gingembre on le connait bien en épice ajouté dans nos plats pour relever leur goût. Cette racine originaire d'Inde a depuis longtemps trouvé sa place dans nos cuisines mais sous son air revêche de racine rabougrie le gingembre cache de nombreuses vertues pour notre santé... Comment faire de ce rhizome notre allié bien-être ? Comme toujours, la rédaction vous dit tout. 

Au-delà de son goût prononcé, idéal pour relever nos petites préparations, le gingembre est utilisé depuis plus de 5000 ans comme ingrédient de notre santé. Son nom vient du sanskrit shringavera qui signifie "en forme du bois de cerf" de là découle son nom grec ziggiberis qui engendra le latin zingiber puis le français gingibre que le temps finira par étirer en gingembre. Le gingembre est l'une des premières épices orientales à avoir séduit les palais européens. Elle aurait été importée par les arabes il y'a plus de 2000 ans. Les premiers écrits relatant les exploits médicaux de cette racine remontent au temps des Grecs, le célèbre Pline l'Ancien en aurait fait mention soulignant les vertus de la plante comme anti-poison.

Consommée aux quatres coins du globe et réputée aphrodisiaque, la racine soigne bien des maux allant des rhumatismes aux maux de tête, elle aiderait même à la guérison de certains cancers. Dans la médecin ayuverdique indienne, le gingembre est considéré comme un ingrédient puissant. En cuisine on la consome en poudre ou râpée sous sa forme originaire de racine. Pour ce qui est de contribuer à notre bien-être, le rhizome se prend en version capsule, gelule ou de façon plus naturelle en tisane ! 

Les propriétés du gingembre

Pour aller plus loin et comprendre comment utiliser le gingembre pour sa santé, il est essentiel de pointer ses propriétés et la plante en possède pas mal. Pour commencer, elle est comporterait une quarantaine de composés antioxydants (actifs qui protègent les cellules du corps endomagées par les radicaux libres) particulièrement efficaces lorsque le gingembre est cuit. La racine se pose aussi dans le groupe des aliments anti-inflammatoires, ces derniers permettent une protection plus efficace de l'organisme, lui évitant les virus en hiver, protégeant les articulation contre les inflammations et prévenant de nombreuses maladies comme le cancer (notamment celui de la prostate) ou les maladies cardio vasculaires. Le Zingiber officinale (autre nom porté par le gingembre) a aussi un effet sédatif, c'est à dire qu'il est capable de stopper les nausées et les vomissements. Il est donc idéal à prendre pendant la grossesse mais aussi si on souffre de mal des transports. Autre bienfait de notre racine magique, elle facilite la digestion ! Comment ? En stimulant la sécrétion biliaire et l'activité des enzymes digestives. 

À lire aussi : Comment utiliser le pollen pour notre santé ?

Comment consommer de manière efficace le gingembre ? 

La consommation quotidienne de gingembre est particulièrement recommandée. On l'ajoute sous forme de poudre à toutes nos préparations, associé au curcuma ou à la cannelle qui sont également d' excellents antioxydants et anti inflamatoires, ses effets sont décuplés. Pour varier on l'infuse en tisane et on s'en octroie une tasse le soir après manger (idéal pour une bonne digestion), on l'aime aussi en boisson énergisante (eau détox ou smoothie), on le râpe sur nos plats ou on fait des cures à base de gelules ou de capsules. Si son goût n'est pas forcément du plaisir de tout le monde, il existe d'autres variétés de gingembre comme le gingembre mangue dont le goût fruité rappelle celui de la mangue et qui est particulièrement apprécié dans la cuisine créole réunionnaise. 

À lire aussi : Le gingembre en recettes

Coralie Techer 


Aimez Hellocoton sur Facebook