Ma petite balance de Carrefour que je chérissais tant (enfin, pas tant que ça, tout dépendait surtout de ce qu'elle m'annonçait), a finit par déconner. Malgré le changement de piles (Duracell qui plus est), Madame a décidé de se retirer de la vie active et vivre une retraite paisible au fond de mon placard (en attendant de la jeter sur le trottoir). Alors, ne pouvant vivre sans balance, mon frère et moi avons décidé d'investir dans une balance de marque et sophistiquée. Genre...

Cet article provient du blog Mémorables Oublis. Ingrid habite à Nowhere et est également auteur de Nez à lunettes et Me retrouver seule.
Lire la suite sur le blog ›