« Le passé est un pays étranger : on y fait les choses autrement qu’ici. » Un homme au crépuscule de sa vie retombe sur un vieux journal, rédigé en l’an 1900. Il se souvient alors de ce fameux été, l’été de ses treize ans, où il fut invité par un de ses camarades de classe dans une grande demeure du Norfolk. La tragédie qui s’y déroula alors changea sa vie, le condamnant à la solitude, aux regrets et à l’isolement. Que de mystère dans ces premières pages,...

Cet article provient du blog Charlotte Parlotte. Retrouvez également son article La Couleur pourpre – Alice Walker et Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan.
Lire la suite sur le blog ›