Le jour se lève.  Depuis mon lit j'ouvre les yeux et écoute. Entre les interstices du rideau électrique baissé, une clarté blafarde s'intensifie. La Tramontane descendue de l'arrière pays fait murmurer les parasols des hauts pins qui entourent la maison. Haleine déjà chaude qui laisse deviner une nouvelle journée caniculaire. Des tourterelles commencent leur causerie monocorde Coucouroucou Cou Cou, Coucouroucou Cou Cou.  ...

Cet article provient du blog L'année des lucioles. Marie est également auteur de De But en Blanc et Mon Sein Invisible.
Lire la suite sur le blog ›