(Si vous n’avez pas lu la première partie de cet article, vous pouvez le faire en cliquant ici) Le retour à la maison, le saut dans l’inconnu Rentrer à 3 était une belle sensation de bonheur. Mais le repos désiré n’était toujours pas au rendez-vous. Le changement de vie était trop radical, il s’était passé trop de choses nouvelles et l’inconnu devant moi me donnait le vertige. Quand Félix dormait ou que mon mari s’en occupait, je n’arrivais...

Cet article provient du blog Le chat urbain. Madeleine habite à Paris et est également auteur de Le post-partum tel que je ne l’avais pas imaginé – Partie 3/3 et Le post partum tel que je ne l’avais pas imaginé – Partie 1/3.
Lire la suite sur le blog ›