Le déclic c’est ce fameux « si » qui annonce les « si je ne suis pas trop fatiguée » ou « si je peux rentrer plus tôt ce soir » ou « si j’arrive à décaler ce rendez-vous… » etc. Un truc tout bête que ce « si ». Juste deux petites lettres, une jolie petite note de gamme, alors pourquoi s’en méfier? … un harnais, une camisole, un empêcheur de tourner en rond ! Une conjonction, un aléatoire conditionnel, un grain de sable qui fout en l’air tous nos...

Cet article provient du blog Trouve l'EXTRA-ordinaire. Marina habite à Montréal et est également auteur de Vous êtes libre si… et Mon plumage d’éclipse.
Lire la suite sur le blog ›