Il y a quelques jours je vous disais que mon monde s’écroulait. Bien sûr il y avait exagération, certaines choses changent et pas de la façon dont je le souhaitait, c’est tout, en réalité. Je vous racontais aussi que je n’avais’ pas grand chose de solide sur lequel m’appuyer pour avancer, mis à part la proposition de G, qui voudrait qu’on bâtisse un truc ensemble, avant de se rentrer sur les terres de son pays. « Je voudrais finir par rentrer...

Cet article provient du blog Le doigt sur la détente.. Louve habite à Toulouse et est également auteur de Encore aujourd’hui, tout est fébrile. et On a besoin d’une meuf bonne, tu viens?.
Lire la suite sur le blog ›