« Ça passe trop vite une vie. Mieux vaut tourner les pages que de relire toujours les mêmes chapitres. »En retournant dans la montagne de son enfance, Ana retrouve sa place, celle qu’elle avait perdue en tâchant d’exercer son métier d’écologue au mieux, jusqu’à commettre l’erreur qui provoque un effondrement personnel. Retour à la vie au rythme des saisons, à la simplicité et à une forme de liberté, à ses amis de toujours, à la paix du...

Cet article provient du blog C'est quoi ce Bazar ?. Sophie est également auteur de Le si joli Parc de Bagatelle et New York, la tête dans les nuages.
Lire la suite sur le blog ›