Rarement un festival d’Avignon sans aller voir une pièce de Stefan Zweig et cette année ne fera pas exception (grand souvenir de La peur et Amok en particulier mais aussi de La pitié dangereuse ou lettre d’une inconnue… ) et comme j’avais aimé découvrir il y a quelques années la poétesse Louise Ackermann avec Caroline Rainette, c’est ce spectacle que j’ai choisi: Que connait-on d’un homme ? Que connait-on d’un père ? Pour Friedrich,...

Cet article provient du blog Tours et culture, Tours et détours. Retrouvez également son article QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF Edward Albee ,Panchika Velez et SEASONAL AFFECTIVE DISORDER  Lola Molina Lélio Plotton.
Lire la suite sur le blog ›