Maintenant que l'hiver s'installe pour de bon, il amène avec lui la pluie, le froid, le vent et surtout les journées beaucoup trop courtes. Ce changement radical a tendance à fortement jouer sur notre humeur et il n'est pas rare de succomber au blues hivernal... Pour garder la pêche en toutes circonstances, la rédaction vous livres les bons conseils à suivre pour dire bye bye à cette baisse de moral malvenue.

La fatigue, le moral en berne, les nerfs à vif, les coups de froids à répétition... pas de doutes nous sommes bien en hiver et vous souffrez peut-être de blues hivernal ! Bien que chaque année ce soit la même chose, nous ne sommes jamais vraiment prêt psycologiquement à passer la période la plus froide de l'année. Ce mal qui peut sembler superflu touche pourtant (très sérieusement) environs 5% de la population tous les ans et est même reconnu de la communauté scientifique internationale sous le nom de SAD (seasonal affective disorder.) Quelles en sont les causes exactes ? Peut-on s'en débarasser ? Si oui, comment ? 

Le blues hivernal, mais pourquoi nous affecte t-il autant ? 

Le blues hivernal ou le seasonal affective disorder en anglais, serait le résultat d'un déséquilibre biochimique et à l'abscence la sérotonine, un neurotransmetteur régulant le sommeil, l'appétit ou encore l'humeur. Ce manque serait différent chez chaque individu, voilà donc pourquoi votre voisin de bureau n'a pas forcément la même réaction que vous face à l'hiver. Toutefois, il y'a bien un dénominateur commun au blues hivernal, c'est le manque de lumière du jour ! Avec les jours qui raccourcicent, notre horloge biologique souffre du manque de luminosité car la mélatonine (hormone) sécrétée par la lumière assure notamment de réguler nos humeurs et principalement la bonne ! 

Les conseils pour contrer le blues hivernal 

Comme à tous problèmes, il y'a bien des solutions pour dire ciao à ce vilain blues hivernal. 

S'exposer un maximum à la lumière : c'est le conseil le plus logique mais pas toujours le plus simple à appliquer en hiver, surtout quand nos horaires ne coïncides pas avec le lever et le coucher du soleil et que nos locaux sont dépourvues de fenêtres panoramiques. Le mieux pour celles et ceux qui ont des longues journées, c'est de faire plusieurs pauses en extérieur dans la journée. Si c'est possible, travailler à côté d'une fenêtre et le week-end dès qu'il fait beau, profiter de son temps libre pour de belles balades en pleine nature. 

Faire du sport : c'est le remède à bien des maux et c'est prouvé scientifiquement. Le sport est la solution pour se remettre d'une dépression passagère puisqu'il s'agit d'un anti dépresseur naturel. Comment ça ? L'activité physique dopperait la production de : sérotonine (hormone de l'humeur) qui nous détendrait illico. De la dopamine qui diminue la sensation de fatigue et de l'endorphine qui révèle un sentiment d'euphorie ! Que de plaisirs à faire du sport, les excuses ne sont plus valables, surtout en hiver. 

Bien manger : pour beaucoup un des premiers reflexe ressenti quand on sent un coup de mou, c'est de manger. On ne lésine pas sur l'aport en vitamines D qui va améliorer la résistance à la fatigue. On la retrouve dans les poissons comme la sardine ou le maquereau. La vitamine C qui accroît les capacités himunitaires se trouve quant à elle dans les agrumes comme le citron (un demi citron dans de l'eau chaque matin et vous voilà partie pour la journée!), les kiwis et les fruits exotiques comme le fruit de la passion. Le magnésium contre les douleurs musculaires et le stress se retrouve dans la consommation d'épinards, de chocolat noir, de noix ou encore de bananes. Quant à l'Oméga 3, riche en acides gras et efficace pour l'équilibre émotionnel nous est transmis par les huiles végétales (colza, lin, noix) mais aussi dans les poissons et certains légumes verts comme la mâche ou encore une fois, les épinards qui ont décidement tout bon ! Et pour un vrai petit plaisir et un réconfort immédiat, rien ne vaut une bonne part de gâteau de temps en temps.

Faire confiance aux pouvoirs des plantes : elles sont tout autour de nous, en libre service dans la nature, les plantes sont une véritable source de bien être pour notre organisme. Cet hiver on s'hydrate via des infusions detox et requinquantes à base de fleurs de millepertuis qui contiennent de la mélatonine et de la sérotonine. Une décoction qui va directement agir sur la dépression, on en fait des cures qui peuvent aussi se trouver sous format gellules. 

Bien s'entourer : et oui rien de mieux pour contrer un coup de blues qu'une franche rigolade entre amis ou en famille. En hiver c'est l'occasion de tous se retrouver autour d'une bonne fondue, de se remémorer des souvenirs en savourant un chocolat chaud et de partager de bons moments sous un plaid devant un bon vieux film. 

Coralie Techer 

À lire également : 

Les astuces pour trier son dressing et s'offrir un nouveau départ en 2019

Fabriquer ses produits ménagers maison


Aimez Hellocoton sur Facebook