Les deux menaces qui pèsent sur le premier tour de la primaire organisée par le PSLes deux menaces principales qui pèsent sur le premier tour de la primaire organisée par le Parti Socialiste et ses alliés sont les suivantes: 1. Une faible participation On se rappelle qu'en 2011, 2.600.000 électeurs s'étaient déplacés au premier tour et 200.000 de plus au second. Récemment, la primaire de la Droite et du centre a rencontré un succès plus important: près de 4.300.000 votants au...


Lire la suite sur le blog ›