Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes Des jours heureux où nous étions amis. En ce temps-là la vie était plus belle, Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui. Les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Tu vois, je n'ai pas oublié... Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, Les souvenirs et les regrets aussi Et le vent du nord les emporte Dans la nuit froide de l'oubli. PUBLICITÉTu vois, je n'ai pas oublié La chanson que tu me chantais. C'est une chanson qui nous...

Cet article provient du blog AU PAYS DE CANDY. Candy habite à Hérault et est également auteur de ESPRESSO. et UN DIMANCHE DE NOVEMBRE..
Lire la suite sur le blog ›