Rien, absolument rien ne devait placer sur le chemin de Fabrice Concelis un personnage aussi trouble et malfaisant que Stanislas de Saint Avril. Rien, sinon les hasards qui parfois se jouent si mal ou si bien de nous. Mon avis : Il m’arrive rarement de ne pas finir un roman, surtout un roman jeunesse. Mais je me demande comment j’ai pu tenir jusqu’à la page 110 de ce roman recommandé par un collègue.Stanislas de Saint Avril n’a qu’un...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Lire pour réussir - Un enjeu de société et J'ai fait la Foire..
Lire la suite sur le blog ›