Le chef ou le roi est présenté comme le maître absolu, qui occupe le centre du monde et cumule des fonctions de toute nature, en particulier religieuses, politiques et militaires. Il apparaît donc comme le représentant, l’incarnation de sa communauté. Il agit en son nom dans ce monde comme dans l’autre. La communauté le charge d’assurer la bonne marche de l’univers — fonctionnement du cosmos et bien-être de ses sujets — en exécutant les rites prescrits. Il est sans doute...

Cet article provient du blog cultur'elle. Caroline habite à Orléans et est également auteur de Une nuit à l’hôtel : ne pas être chez soi et Petit éloge du désir, de Belinda Cannone : ce qui nous rend vivants.
Lire la suite sur le blog ›