Une étude publiée récemment, sans avoir établi un lien de cause à effet, aurait trouvé un lien significatif entre les publications sur les réseaux sociaux et les troubles alimentaires. En effet, selon l'étude, les publications au contenu sportif, de motivation et d'entrainement aurait un impact sur notre relation avec l'alimentation et l'image corporelle. Les résultats d'un questionnaire rempli par un échantillon de 262 participants auraient révélé un lien significatif pervers...

Cet article provient du blog Futilités. Natalie habite à Montréal et est également auteur de La folie du Naked Restaurant s'empare maintenant de l'Australie et Hausse du salaire minimum ou le remplacement par Pepper?.
Lire la suite sur le blog ›