Il m’arrive très souvent de prendre des notes dans mon téléphone. Dès qu’une phrase me heurte, une citation, je ne peux pas m’en empêcher : je la note. Parfois c’est des bribes de textes entières que j’écris, des notes qui reflètent mes états d’âmes, ce qu’il se passe en moi vu de l’intérieur. Des petites phrases notées à vif, brûlantes de sincérité. Peut être parfois un peu trop. Ces mots, à jamais prisonniers, qui...

Cet article provient du blog jeune et folle. Léa est également auteur de La lumière était si douce et Nouvelle vague, Alfred de Musset et méditations.
Lire la suite sur le blog ›