La mudrâ est un geste rituel sacré, un signe qui exprime une force invisible. Le mot lui-même signifie « sceau  » ou « signe », révélant l’intention à la fois de sceller et de manifester, autrement dit de « traduire » par des moyens différents des mots.* « Lorsqu’on décida de représenter le Bouddha Gautama Śākyamuni sous forme humaine, au début de l’ère chrétienne, on associa des gestes symboliques aux principaux épisodes de sa vie. De cette manière,...

Cet article provient du blog Le champ des possibles. Aezen habite à Francheville et est également auteur de J’imagine un jardin et Le ballon rond de l’eurO.
Lire la suite sur le blog ›