Les oiseaux en hiver : Poème de LamartineLes Oiseaux en Hiver(Lamartine) Tant que durent les fleurs, tant que l'épi qu'on coupeLaisse tomber un grain sur les sillons jaunis,Tant que le rude hiver n'a pas gelé la coupeOù leurs pieds vont poser comme au bord de leurs nids. Ils remplissent le ciel de musique et de joie :La jeune fille embaume et verdit leur prison,L'enfant passe la main sur leur duvet de soie,Le vieillard les nourrit au seuil de sa maison. Mais, dans...

Cet article provient du blog Une fleur de Paris. Véronique habite à PARIS et est également auteur de Coucher de soleil et L'AUTOMNE.
Lire la suite sur le blog ›