Ici, le silence s’éveille. Les sons frissonnent et dansent dans les airs comme un murmure continu. Craquements du bois, écoulement des ruisseaux, piaillements des oiseaux, mugissement du vent ou friselis des feuilles, la nature joue une symphonie sylvestre harmonieuse. Une mélodie ponctuée de frémissements, bruissements et autres tressaillements. Les séquoias centenaires s’expriment ainsi et chantent sur des partitions palpitantes. Comment ne pas être attentif à leurs...

Cet article provient du blog Beyond the Bridge. CHARLOTTE habite à BERKELEY et est également auteur de Chaussures, bitume et compagnie et Les Water Towers, icônes des toits new-yorkais.
Lire la suite sur le blog ›