Cette période de révisions/partiels me projette à cette même période l'année dernière. On venait de te perdre, tu as préféré quitter cette vie et être en paix. Depuis, personne n'est vraiment en paix ici sans toi, tu sais. J'essaie de ne pas y penser, de refouler tout ça, parce que sinon, je ne m'arrête plus de pleurer, tu me manques tellement. N'empêche qu'il n'y a quand même pas un jour...

Cet article provient du blog EeleeSible. Retrouvez également son article Amoureuse de Londres et Une jolie boutique [concours inside].
Lire la suite sur le blog ›